top of page

Exposition-Hommage: Studio Harcourt & les Compagnons de la Libération.

À l'occasion du 80ième anniversaire de la libération de la France (1944 / 2024), Studio Harcourt a l'honneur de vous présenter sa nouvelle exposition "Les Compagnons de la Libération".


La genèse de cette exposition commence dès 2022, après la découverte dans les archives du Studio Harcourt, du portrait du général de Gaulle, posant solennellement en uniforme en 1947, dans le célèbre Studio parisien de l’Avenue d’Iéna.

En 2023, Studio Harcourt remet officiellement un tirage de cette photo au général Christian Baptiste, délégué national de l’Ordre de la Libération, sous l’œil ému d’Anne de Laroullière, fille du général de Boissieu et petite fille du général de Gaulle, par ailleurs, vice-présidente de l’association des familles des Compagnons.



Atelier Photo Studio Harcourt


UNE EXPOSITION LIÉE À L'HISTOIRE DU STUDIO HARCOURT


Une exposition qui a du sens, en effet un lien indéfectible lie la fondatrice du Studio Harcourt à la résistance française.

La création du Studio Harcourt est l’inspiration d’une femme qui croyait en la modernité de son époque et pensait que le portrait photographique surplanterait le portrait pictural… D’origine allemande, cette femme, Germaine Hirschfeld a fui la France pour l’Angleterre par deux fois, une première fois à la déclaration de la première guerre mondiale puis de nouveau en 1942. Visionnaire, elle était devenue Britannique en 1936, numéro de passeport 31650, délivré à Paris le 13 août et grâce à son mentor, Jacques Lacroix avec qui elle avait fondé le Studio Harcourt, elle a pu échapper à la gestapo. Etait-elle à Londres en 1942? Nul ne le sait… En revanche, elle revient bien en France à la libération et c’est en tant que citoyenne anglaise qu’elle témoigne en faveur de Jacques Lacroix en 1945. Redevables à ceux qui ont libéré la France, nous sommes heureux d’exposer le portrait de quelques-uns de ces héros.



LES COMPAGNONS DE LA LIBÉRATION


Les compagnons de la Libération ne forment pas un groupe homogène. Ils sont d’âge, de grade, de milieux d’origine, de nationalité ou de convictions politiques ou religieuses très divers. Mais ils ont en commun une résistance précoce ; 90% d’entre eux ont commencé à résister avant 1942. C’est donc parmi les « pionniers de la Résistance » que le général de Gaulle a choisi les Compagnons, dont presque un tiers n’a pas survécu à la guerre.

Leurs actions englobent toutes les formes de lutte : sous l’uniforme hors de la métropole dans les Forces françaises libres et dans la clandestinité de la Résistance intérieure. En cela, ils sont à la fois le symbole du refus de la défaite et les représentants de tous ceux qui ont fait le même choix entre 1940 et 1945.

Les deux tiers des Compagnons sont issus de la France libre et le dernier tiers de la Résistance intérieure et 7% d’entre eux sont nés étrangers. Si le but de leur engagement, chasser l’occupant, est le même, la nature de leur combat est bien sûr très différente.

Le dernier d’entre eux, Hubert Germain, est décédé le 12 octobre 2021. Il a été inhumé dans la crypte du Mémorial de la France combattante au Mont Valérien à Suresnes.



L'EXPOSITION


Issu d’un travail de recherche conjoint entre la Médiathèque du patrimoine et de la photographie (MPP), établissement du ministère de la culture qui conserve les archives du Studio Harcourt de 1934 à 1989, les archives personnelles du Studio et les archives de l’Ordre de la Libération ainsi que celles des familles des Compagnons, ce sont plus de 100 portraits qui ont été retrouvés à ce jour. Ce qui signifie qu’environ 10% des compagnons ont été immortalisés par la pellicule et les techniques si particulières qui font LA signature Harcourt.



Cette exposition sera disponible du 4 mars 2024 jusqu'au mois de Juin, au sein de l’hôtel particulier du Studio Harcourt, dans son espace Galerie, puis elle sera accueillie aux Invalides, dans les salles du musée de l’Ordre de la Libération au 1er semestre 2025.



Exposition IA - Bestiaire Américain

 

Découvrez l'exposition jusqu'en Juin 2024 à la Galerie Harcourt au 6 Rue de Lota, 75116 Paris



Pour en savoir plus sur l'exposition:




Studio Harcourt, 6 rue de Lota, Paris 16 www.studio-harcourt.com


 

0 commentaire

コメント


bottom of page